logo ami cybersecurite

Spoofing téléphonique : comprendre et contrer l’usurpation de numéro de téléphone

Sommaires

Le spoofing téléphonique est une pratique trompeuse par laquelle des escrocs manipulent l’information de l’appelant pour faire apparaître un numéro de téléphone différent sur le dispositif du destinataire de l’appel.

Cette technique est souvent utilisée pour tromper les personnes en leur faisant croire qu’ils reçoivent un appel de quelqu’un de confiance, comme une banque ou un service gouvernemental, dans le but d’obtenir des informations personnelles ou financières.

Savoir identifier et prévenir le spoofing téléphonique est crucial pour se protéger contre la fraude et les conséquences potentiellement graves qui peuvent en découler.

Les individus et les entreprises doivent être conscients des outils et des pratiques qu’ils peuvent utiliser pour s’en prémunir, ainsi que des lois et des recours juridiques disponibles en cas d’incident. Les études de cas et les questions fréquemment posées offrent des aperçus détaillés sur la manière dont ces actes de tromperie se déroulent en pratique et comment réagir efficacement.

À lire sur le même sujet : La liste des 22 catégories de cyberattaques

Les points clés

  • Le spoofing téléphonique implique la falsification d’informations de l’appelant.
  • Il est essentiel d’adopter des stratégies d’identification et de prévention.
  • Des recours légaux existent pour les victimes de spoofing téléphonique.

Définition du Spoofing Téléphonique

Le spoofing téléphonique est une technique qui consiste à masquer son numéro de téléphone réel, donnant l’impression que l’appelant est une autre personne ou entreprise.

Cette tactique peut avoir différentes finalités, allant de la plaisanterie inoffensive à la tentative de fraude.

Le fonctionnement du spoofing

Le principe du spoofing téléphonique repose sur la modification des informations transmises lors d’un appel pour déguiser l’identité réelle de l’appelant. Des logiciels spécialisés ou des services en ligne permettent de faire apparaitre un faux numéro sur le dispositif de la personne contactée. Cela induit la possibilité d’afficher un numéro arbitraire, incluant des numéros de services connus ou d’entreprises.

  • Méthode de Modification: Certains services permettent de changer le code d’identification de l’appelant (Caller ID) avant la transmission de l’appel au réseau.
  • Attaques courantes: Usurpation d’identité, hameçonnage (phishing), et escroqueries ciblant des individus ou des organisations.

Les différents types de Spoofing Téléphonique

Plusieurs formes de spoofing téléphonique existent, chacune avec ses propres caractéristiques et méthodologies :

  1. Spoofing d’identité: Faire croire que l’appel vient d’un individu ou d’une organisation spécifique.
  2. Spoofing de numéro: Affichage d’un numéro de téléphone autre que celui de l’appelant.
  3. Spoofing de ligne directe: Imitation d’une ligne téléphonique d’entreprise pour paraître légitime.
  • Intention malicieuse: Utilisation dans le cadre d’activités frauduleuses ou de collecte d’informations personnelles.
  • Protections possibles: Utilisation d’applications anti-spoofing pour filtrer les appels douteux.

Le saviez-vous ?

Un rapport de 2022 de F5 a révélé que plus de 50 % de toutes les attaques MITM impliquent l’interception d’informations sensibles telles que les identifiants de connexion et les informations bancaires, conduisant à des pertes estimées à environ 2 milliards de dollars annuellement à l’échelle mondiale.

Conséquences du Spoofing pour les victimes

Le spoofing téléphonique représente un vecteur d’arnaque sérieux qui affecte à la fois les individus et les organisations, entraînant des dommages parfois irréversibles.

Impact sur les particuliers

Les particuliers victimes de spoofing peuvent subir diverses conséquences préjudiciables. Le phishing, via des appels de numéros usurpés, peut amener des personnes à divulguer involontairement des informations personnelles sensibles, menant à des fraudes financières ou à l’usurpation d’identité. De plus, la récurrence de ces appels frauduleux peut créer un climat d’insécurité et de méfiance chez le consommateur, qui peut se sentir vulnérable face à cette menace peu tangible mais persistante.

  • Perte financière due à des virements initiés sous la contrainte ou l’escroquerie
  • Atteinte à la confidentialité et usurpation d’identité si des données personnelles sont acquises
  • Sentiment de violation et méfiance vis-à-vis des appels entrants

Risques pour les entreprises

Pour les entreprises, le spoofing peut entraîner des risques significatifs, allant de la perte de réputation à des pertes économiques conséquentes. Un numéro d’entreprise usurpé peut aboutir à des campagnes d’arnaque ciblant ses clients, ébranlant ainsi la confiance qu’ils avaient envers la marque. Par ailleurs, les escrocs peuvent utiliser le spoofing pour obtenir des informations confidentielles d’employés dupés, désécurisant ainsi l’infrastructure informationnelle de l’entreprise.

  • Fraude financière suite à des instructions de virement frauduleuses communiquées à un employé
  • Détérioration de la relation client à la suite d’escroqueries perpétrées sous l’identité de l’entreprise
  • Perturbations opérationnelles dû à une défiance généralisée envers les communications téléphoniques

Identification et prévention

La reconnaissance des appels spoofés et leur prévention constituent les clés pour se protéger contre les activités malveillantes.

Il est crucial de savoir comment identifier un appel suspect et quelles mesures prendre pour assurer sa sécurité.

Reconnaître un appel spoofé

Un appel spoofé se caractérise souvent par l’affichage d’un numéro inconnu ou bien d’un nom qui ne correspond pas à l’expéditeur réel. Il peut s’agir d’une tentative de gagner la confiance du consommateur en se faisant passer pour une entité légitime. Pour identifier un appel spoofé, l’utilisateur doit prêter attention à:

  • La cohérence du numéro: Si des appels multiples proviennent de numéros similaires avec de légères variations, cela peut être un signe d’activité suspecte.
  • Messages douteux: Méfiez-vous des messages qui demandent des informations personnelles, surtout si le ton est urgent ou menaçant.

Méthodes de protection contre le spoofing

Pour protéger les utilisateurs contre le spoofing téléphonique, plusieurs méthodes existent:

  1. Applications anti-spoofing:
    • Elles permettent de vérifier l’identité de l’appelant.
    • Certaines applications filtrent automatiquement les appels suspects.
  2. Vigilance des consommateurs:
    • Il ne faut jamais donner d’informations personnelles au téléphone sans vérifier l’identité du demandeur.
    • Raccrocher et rappeler via un numéro officiel peut confirmer si l’appel est légitime.

Cadre légal et recours disponibles

En France, le cadre légal contre l’usurpation d’identité téléphonique est strict et offre plusieurs recours aux victimes. La législation actuelle permet de poursuivre les contrevenants et de protéger les droits des individus.

Lois et régulations

La loi française qualifie l’usurpation d’identité téléphonique de délit pénal, selon le Code pénal. Plusieurs articles encadrent les pratiques de spoofing, établissant la base juridique pour des actions en justice. L’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes) joue également un rôle dans la réglementation des télécommunications, incluant la surveillance et la prévention de l’usurpation d’identité téléphonique.

  • Article 226-4-1 du Code pénal : Il prévoit une peine d’emprisonnement et une amende pour toute personne coupable d’usurpation d’identité.
  • Article 226-15 du Code pénal : Il incrimine l’utilisation frauduleuse de données personnelles.

Démarches pour les victimes

Si une personne est victime de spoofing téléphonique, elle peut prendre plusieurs mesures pour se défendre et obtenir réparation.

  1. Porter plainte : La première étape est de déposer une plainte auprès de la police ou de la gendarmerie.
  2. Conseil juridique : Consulter un avocat pour connaître les meilleures actions à entreprendre sur le plan légal.
  3. Signalement à l’ARCEP : Informer l’autorité de régulation peut contribuer à enquêter sur le cas spécifique et à prendre des mesures pour réduire ce type de fraude.

Ces actions permettent d’engager des procédures judiciaires et peuvent mener à la justice des coupables, avec la potentielle imposition de peines d’emprisonnement et/ou de sanctions pécuniaires.

Cas pratiques et études de cas

L’analyse des cas récents et des statistiques fournit des insights précieux sur la prévalence et les conséquences du spoofing téléphonique. Les données collectées par les opérateurs et les autorités jouent un rôle essentiel dans la compréhension de cette menace.

Analyse de cas récents

Récemment, France TélécomOrangeFreeSFR et Bouygues Telecom ont observé une hausse significative d’incidents impliquant du spoofing de numéro. Dans plusieurs événements, les auteurs ont utilisé la technique d’usurpation pour se faire passer pour des institutions officielles ou des centres de démarchage. En juin de l’année précédente, Europol a signalé une opération où le taux de cas de spoofing avait dépassé les anticipations, indiquant une vulnérabilité au sein des réseaux européens.

  • Événement notable chez Orange : En août 2023, un groupe d’escrocs a mimé le service client d’Orange pour solliciter des informations personnelles.
  • Opération Europol : En coopération avec l’FBI et Interpol, Europol a démantelé un réseau international opérant depuis l’étranger qui utilisait le spoofing comme technique principale.

Statistiques et données sur le spoofing

Les données collectées sur une année montrent que le phénomène du spoofing ne cesse de s’amplifier. Statistiquement, un article de PowerDMARC révèle que le nombre de cas de spoofing rapportés a connu une croissance conséquente au cours des derniers mois.

  • Pourcentage de hausse : Le taux d’incidents est monté de 25% par rapport à l’année antérieure.
  • Répartition par opérateur:
    • Orange : 30% des cas enregistrés
    • SFR : 25% des cas enregistrés
    • Free : 22% des cas enregistrés
    • Bouygues Telecom : 23% des cas enregistrés

FAQ

Quelles méthodes les escrocs utilisent-ils pour le spoofing téléphonique ?

Les escrocs utilisent diverses techniques pour l’usurpation de numéro de téléphone, telles que l’utilisation de logiciels ou de services en ligne qui leur permettent de modifier leur identifiant d’appelant, rendant ainsi l’appel apparemment légitime ou en provenance d’une autre personne.

Comment puis-je me protéger contre les attaques de spoofing téléphonique ?

Pour se protéger des attaques, il est recommandé de ne pas répondre aux appels provenant de numéros inconnus et de ne jamais divulguer d’informations personnelles par téléphone. L’inscription sur la liste de non-démarchage téléphonique peut également aider à réduire le nombre d’appels indésirables.

Quels sont les signes indiquant que je suis victime de spoofing téléphonique ?

Des signaux tels que la réception d’appels fréquents de numéros inconnus, des messages vocaux demandant des informations personnelles, ou des commentaires d’amis indiquant qu’ils ont reçu un appel de votre numéro alors que vous n’avez pas appelé sont des indices de spoofing téléphonique.

Comment agir si je découvre que mon numéro est utilisé pour du spoofing ?

Si votre numéro est utilisé pour du spoofing, il est conseillé de contacter votre opérateur téléphonique pour le signaler et envisager de changer de numéro si nécessaire. Il peut également être utile de déposer une plainte auprès des autorités compétentes.

Que faire si je reçois un appel de mon propre numéro ?

Recevoir un appel de son propre numéro est un signe flagrant de spoofing. Il ne faut pas répondre et signaler l’incident à son opérateur. Cette technique est utilisée par les escrocs dans le but de susciter la curiosité et de pousser les victimes à répondre.

Pour aller plus loin
Protégez votre votre entreprise

Sécurisez maintenant votre entreprise des intrusions informatiques et travaillez l’esprit tranquille.

Définition-SASE-Secure-Access-Service-Edge
Cybersecurité
Qu’est-ce que SASE (Secure Access Service Edge) ?

SASE, ou Secure Access Service Edge, est un modèle d’architecture de réseau innovant conçu pour répondre aux exigences de connectivité et de sécurité des entreprises

En savoir plus »
Définition-attaque-XSS
Cybersecurité
Qu’est-ce qu’une attaque XSS ?

Une attaque XSS, abréviation de Cross-Site Scripting, est un vecteur d’attaque courant dans lequel des acteurs malveillants injectent du code malicieux, généralement sous la forme

En savoir plus »
Attaques-par-drive-by-download
Cybersecurité
Qu’est-ce qu’une attaque par drive-by download ?

Les attaques par “drive-by download” représentent une menace significative pour la sécurité des utilisateurs sur internet. Elles se déroulent lorsqu’un utilisateur visite un site web

En savoir plus »
définition-une-attaque-de-whaling
Cybersecurité
Qu’est-ce qu’une attaque par whaling ?

Les attaques de whaling sont une forme de cybersécurité menaçante et ciblée qui vise les hauts dirigeants d’entreprise. Ce type d’attaque est réalisé en usurpant

En savoir plus »
Nous protégeons leurs infrastructures
5/5
Un besoin en cybersécurité ?

N’hésitez pas à nous contacter. Nos équipes vous répondront dans les meilleurs délais.​