logo ami cybersecurite

Qu’est-ce qu’une attaque par whaling ?

Sommaires

Les attaques de whaling sont une forme de cybersécurité menaçante et ciblée qui vise les hauts dirigeants d’entreprise. Ce type d’attaque est réalisé en usurpant l’identité de personnes de haut rang afin d’obtenir un accès non autorisé à des informations confidentielles ou à des fonds de l’entreprise.

Les cybercriminels utilisent des techniques sophistiquées et des courriers électroniques qui semblent légitimes pour tromper leurs victimes, exploitant souvent leur position de pouvoir pour dérober de l’argent ou des données sensibles.

Contrairement à des campagnes de phishing de masse qui visent un grand nombre d’individus, le whaling est hautement personnalisé et se concentre sur un nombre restreint de cibles avec un niveau d’influence important au sein de leurs organisations.

Cette stratégie d’ingénierie sociale est doublée d’une recherche approfondie de la part des attaquants pour rendre leurs escroqueries plus convaincantes.

La détection et la prévention de ces attaques nécessitent donc une vigilance accrue et une formation spécifique à la cybersécurité pour les employés à tous les niveaux.

Les points clés

  • Les attaques de whaling ciblent spécifiquement les cadres supérieurs pour accéder à des informations sensibles.
  • Elles impliquent des méthodes d’ingénierie sociale avancées et des messages personnalisés.
  • La meilleure défense contre le whaling inclut l’éducation à la cybersécurité et des protocoles de sécurité rigoureux.

Définition et compréhension du whaling

Ce passage se concentre sur une forme avancée de cybercriminalité connue sous le nom de whaling phishing. Il s’agit d’une attaque ciblée où les cybercriminels utilisent des moyens trompeurs pour viser spécifiquement les hautes sphères d’une organisation.

Nature et mécanismes du whaling

Le whaling phishing est un type de harponnage qui cible les individus en position de pouvoir au sein d’entreprises ou d’organisations.

Les attaquants, munis de recherches approfondies, personnalisent leurs attaques pour paraître aussi légitimes que possible.

Ils peuvent usurper l’identité de collègues de haut rang ou envoyer des communications très convaincantes qui exigent une action immédiate de la part de la victime.

L’objectif est souvent de siphonner des fonds ou d’obtenir des informations sensibles.

Comparaison entre whaling et phishing

  • Phishing :
    • Vise un large public.
    • Utilise des messages génériques.
  • Whaling :
    • Vise spécifiquement les hauts dirigeants.
    • Implique des messages hautement personnalisés.

Le whaling est considéré comme un type de phishing plus sophistiqué.

Alors que le phishing classique peut être comparé à la pêche à la ligne, tentant d’accrocher de nombreuses cibles potentielles, le whaling est plus comparé au harponnage, ciblant une seule et précieuse proie.

Terminologie clé

  • Attaque par phishing : Tentative de tromperie numérique pour accéder à des informations via des communications frauduleuses.
  • Harponnage : Type d’attaque qui cible spécifiquement un individu ou une entité.
  • Sécurité informatique : Pratiques visant à protéger les réseaux, les dispositifs et les données contre les intrusions ou les attaques malveillantes.
  • Nom commun : Dans le contexte du whaling, c’est souvent une personne de haut rang telle qu’un PDG ou un directeur financier qui est visé.

Cibles et vulnérabilités

Les attaques de type whaling ciblent spécifiquement de hautes personnalités d’entreprise comme les PDG ou les directeurs financiers, exploitant leurs accès privilégiés et les informations sensibles qu’ils manipulent.

Cette section détaille les profils des individus visés, les facteurs qui les rendent vulnérables, et les faiblesses systémiques exploitées.

Identification des cibles potentielles

Les cybercriminels effectuent une sélection méticuleuse de leurs cibles, se concentrant sur les individus à haut niveau stratégique.

Ils identifient les dirigeants tels que les PDG (présidents-directeurs généraux), les directeurs financiers et autres cadres supérieurs qui détiennent des données cruciales et ont le pouvoir de prendre des décisions impactantes pour l’entreprise.

  1. Dirigeants ciblés :
    • PDG
    • Directeur financier
    • Autres cadres supérieurs
  2. Critères de sélection :
    • Accès aux données sensibles
    • Pouvoir décisionnel

Facteurs de risque associés

Les cadres supérieurs sont souvent moins conscients des menaces de cybersécurité en raison de leur concentration sur les activités stratégiques de l’entreprise.

Leur charge de travail importante et l’accès direct aux informations confidentielles les rendent des cibles privilégiées.

  • Principaux facteurs de risque :
    • Manque de formation en cybersécurité
    • Accès non restreint à des informations hautement sensibles

Failles exploitées par les cybercriminels

Les cybercriminels tirent parti des vulnérabilités comportementales et techniques pour mener des attaques de whaling.

  • Failles exploitées :
    • Ingénierie sociale sophistiquée
    • Exploitation de la confiance et de l’autorité des baleines (whales)

Vecteurs d’attaque et outils

Les attaques de whaling se caractérisent par des méthodes sophistiquées visant les hauts dirigeants d’entreprises. Ces vecteurs d’attaque et outils sont spécifiquement conçus pour exploiter la confiance et l’autorité de ces cibles.

Moyens de communication utilisés

Le whaling implique généralement l’utilisation de moyens de communication électronique ciblés :

  • Courriels (emails) : Ils sont souvent personnalisés et semblent provenir de sources légitimes pour tromper les dirigeants.
  • Réseaux sociaux : Les attaquants peuvent usurper des identités de confiance ou créer de faux profils pour établir une connexion avec la cible.

Techniques d’ingénierie sociale employées

Pour réussir, le whaling s’appuie sur l’ingénierie sociale :

  • Usurpation d’identité (spoofing) : Modification de l’adresse électronique pour qu’elle apparaisse comme en provenance d’une source de confiance.
  • Tactiques sociales personnalisées : Utilisation de détails personnels pour paraître crédible et gagner la confiance de la cible.

Logiciels malveillants et exploits

Des logiciels malveillants, tels que les chevaux de Troie, sont parfois inclus dans les courriels :

  • Cheval de Troie : Peut être déguisé en pièce jointe ou lien qui, une fois activé, compromet le réseau de l’entreprise.
  • Exploits basés sur le réseau : Utilisation de vulnérabilités au sein du réseau pour permettre l’accès non autorisé ou le contrôle à distance.

Conséquences des attaques de whaling

Les attaques de whaling provoquent des préjudices significatifs ciblant généralement les cadres supérieurs. Elles entraînent des pertes financières directes, entachent la réputation des entreprises et exposent des informations confidentielles.

Impacts financiers

Les attaques de whaling engendrent souvent des pertes financières importantes.

Les transactions frauduleuses peuvent s’élever à des milliers, voire des millions, d’euros ou de dollars.

Les entreprises victimes font face à des dommages financiers conséquents suite à des transferts non autorisés ou des paiements à des entités malveillantes qui se font passer pour des partenaires de confiance.

Répercussions sur la réputation

Les entreprises touchées par le whaling subissent des dommages réputationnels majeurs.

Une attaque réussie peut suggérer des déficiences dans les systèmes de sécurité de l’entreprise, ce qui peut entraîner une perte de confiance de la part des clients, partenaires et investisseurs, et avoir un impact négatif sur l’image de marque à long terme.

Fuites d’informations sensibles

Le whaling peut conduire à des fuites d’informations sensibles.

Les informations dérobées peuvent inclure des données personnelles, des secrets commerciaux ou des informations stratégiques, qui, une fois compromis, peuvent offrir aux attaquants un avantage pour commettre d’autres cybercrimes ou pour vendre ces données au plus offrant sur le dark web.

Quelques statistiques

De manière quotidienne, environ 3,4 milliards d’emails sont supposés être envoyés par des cybercriminels, prenant l’apparence de sources fiables.

À l’échelle de l’année, cela représente plus d’un trillion de tentatives de hameçonnage. L’usurpation d’identité par courriel constituerait approximativement 1,2 % de tout le trafic d’emails à l’échelle mondiale.

Dans le contexte des violations de données, il est estimé que 36 % des incidents impliquent l’utilisation de techniques de phishing.

Lors de l’année précédente, 84 % des organisations ont rapporté avoir été visées par au moins une tentative de phishing, marquant une croissance de 15 % par rapport à l’année d’avant.

Au courant du dernier trimestre de 2022, le groupe de travail Anti-Phishing, APWG, a relevé 1 350 037 attaques de phishing, un nombre en hausse par rapport aux 1 270 833 attaques recensées lors du trimestre antérieur.

Pour des informations complémentaires sur les tendances globales de phishing et les secteurs les plus fréquemment ciblés, vous pouvez vous référer à un aperçu des dernières statistiques de phishing.

Prévention et réponse aux attaques

Avant de plonger dans les spécificités de chaque stratégie de prévention et réponse, il est crucial de comprendre que les attaques de whaling ciblent les employés de haut niveau et exploitent des informations personnelles dans l’intention de tromper les victimes pour qu’elles exécutent des actions non autorisées.

Les mesures de défense doivent donc être adaptées et exhaustives.

Stratégies de protection de l’entreprise

Pour protéger l’entreprise contre les tentatives de whaling, il est essentiel d’implémenter des technologies de sécurité avancées.

Cela inclut des solutions anti-phishing qui peuvent détecter les e-mails d’usurpation d’identité ciblés et des systèmes d’authentification à plusieurs facteurs pour vérifier l’identité des employés avant l’accès aux informations sensibles.

Les mesures de défense doivent être soutenues par des politiques de sécurité informatique strictes et des scanners réguliers pour des signes d’activités suspectes.

Formation et sensibilisation des employés

La formation des employés est une composante clé de la prévention.

Les sessions devraient éduquer les employés sur les signaux d’alerte d’un e-mail de whaling, telles que des demandes inattendues ou des instructions pressantes venant soi-disant de la haute direction.

Il faut aussi les sensibiliser aux risques de cliquer sur les liens ou d’ouvrir des pièces jointes d’e-mails non vérifiés.

Les employés bien informés sont la première ligne de défense contre les cybercriminels.

Politiques et procédures de réponse

En cas d’attaque, il est crucial que l’entreprise ait en place une politique de réponse aux incidents clairement définie.

Cela doit inclure des étapes précises pour la signalisation de l’incident, la contenance de la menace, et la récupération des opérations.

Les réponses aux incidents doivent être rapides pour minimiser les risques et les dégâts. Des conseils d’experts en sécurité doivent être consultés pour assurer l’efficacité des procédures de réponse.

FAQ

Quelles sont les principales caractéristiques d’une attaque de type whaling ?

Une attaque de type whaling se distingue par sa cible qui est généralement un cadre supérieur ou un important décisionnaire d’une entreprise.
L’attaque est personnalisée avec des informations spécifiques pour paraître légitime et souvent urgente afin de dérober des informations sensibles ou de l’argent.

Comment les entreprises peuvent-elles se protéger contre les attaques de whaling ?

Les entreprises peuvent renforcer leur protection en formant les employés aux techniques de phishing, en instaurant des politiques de sécurité strictes, en utilisant la vérification en deux étapes et des solutions de sécurité informatique avancées pour détecter et bloquer les emails frauduleux.

Quels sont les signes d’alerte indiquant une tentative de whaling ?

Les indices incluent des demandes inattendues de transfert de fonds ou d’accès à des données confidentielles, des anomalies dans les adresses e-mail et un langage qui crée un sentiment d’urgence ou de pression. L’orthographe et la grammaire peuvent également être médiocres.

En quoi le whaling diffère-t-il du vishing et du smishing ?

Le whaling cible spécifiquement les hauts dirigeants via le courrier électronique, tandis que le vishing (voice phishing) implique des appels téléphoniques et le smishing (SMS phishing) utilise des messages texte.
Toutes ces méthodes ont pour but de tromper la victime pour obtenir des informations confidentielles.

Quelles sont les conséquences légales pour les auteurs d’attaques de whaling ?

Les cybercriminels responsables de whaling peuvent faire face à des peines sévères sous les chefs d’accusation de fraude, de vol d’identité et d’autres crimes liés au cyber, selon la législation du pays concerné.

Comment les attaques de whaling ciblent-elles les individus ou organisations de haut niveau ?

Les attaquants mènent des recherches approfondies pour trouver des informations personnelles et professionnelles sur leurs victimes potentielles. Cela rend les emails de phishing extrêmement crédibles et difficiles à distinguer des communications légitimes.

Pour aller plus loin
Protégez votre votre entreprise

Sécurisez maintenant votre entreprise des intrusions informatiques et travaillez l’esprit tranquille.

Adwares-de-quoi-s-agit-il-et-comment-s-en-debarrasser
Cybersecurité
Adwares : de quoi s’agit-il et comment s’en débarrasser efficacement ?

Adware est un terme issu de la contraction des mots anglais “advertising” et “software”. Ces logiciels sont conçus pour afficher des publicités sur les appareils

En savoir plus »
Qu-est-ce-que-le-DNS-Tunneling
Cybersecurité
Qu’est-ce que le DNS Tunneling ?

Le DNS Tunneling est une technique de cyberattaque qui tire parti des vulnérabilités du système de noms de domaine (DNS) pour infiltrer les réseaux informatiques.

En savoir plus »
Qu-est-ce-que-le-DNSSEC
Cybersecurité
Qu’est-ce que le DNSSEC ? Comprendre la sécurisation du Domain Name System

DNSSEC, ou Extensions de Sécurité du Système de Noms de Domaine, est un protocole indispensable pour renforcer la confiance sur Internet. Il s’agit d’une suite

En savoir plus »
Qu-est-ce-que-la-securite-DNS
Cybersecurité
Qu’est-ce que la sécurité DNS ?

La sécurité DNS fait référence à l’ensemble de pratiques et de protocoles dont l’objectif est de sécuriser le fonctionnement du système de noms de domaine

En savoir plus »
Nous protégeons leurs infrastructures
5/5
Un besoin en cybersécurité ?

N’hésitez pas à nous contacter. Nos équipes vous répondront dans les meilleurs délais.​