Infogérance partielle ou totale pour mon entreprise ?

Sommaires

Face à l’évolution rapide des technologies de l’information et la compétitivité accrue sur le marché, les entreprises sont confrontées à un choix stratégique quant à la gestion de leur système d’information. L’infogérance, qui consiste à confier la gestion de tout ou partie du système informatique à un prestataire externe, se présente comme une solution pour optimiser le fonctionnement et la performance de leurs activités IT.

La décision d’opter pour une entreprise d’infogérance totale ou partielle dépend des besoins spécifiques de l’entreprise, de ses capacités internes et de la nature de ses opérations.

Dans le cas de l’infogérance totale, le prestataire prend en charge l’ensemble des services IT, y compris l’administration, la maintenance et le développement, permettant ainsi à l’entreprise de se concentrer pleinement sur son cœur de métier.

Alternativement, l’infogérance partielle cible des domaines spécifiques du système d’information, où le prestataire gère certains aspects et les ressources internes de l’entreprise gèrent les autres.

Le choix entre ces deux formes d’externalisation dépendra de l’étendue du contrôle que l’entreprise souhaite maintenir, de la sophistication de ses besoins IT et de la flexibilité recherchée dans la gestion de ses ressources informatiques.

À lire sur le même sujet : Faire appel à un prestataire d’infogérance

Les points clés

  • L’infogérance permet une gestion optimisée des systèmes d’information, avec une externalisation totale ou partielle.
  • La décision entre une infogérance totale ou partielle est basée sur le niveau de contrôle souhaité et les besoins spécifiques de l’entreprise.
  • Choisir le bon modèle d’infogérance influence la performance globale et la capacité d’innovation de l’entreprise.

Qu’est-ce que l’infogérance ?

L’infogérance est un service essentiel pour les entreprises qui souhaitent externaliser la gestion de leur système informatique. Elle permet un maintien optimal de l’infrastructure et des applications informatiques grâce à l’expertise d’un prestataire externe.

Définition de l’infogérance

L’infogérance est la pratique qui consiste à confier la gestion, l’exploitation et la maintenance d’un système informatique à un fournisseur de services extérieur.

Cette externalisation a pour but de garantir la performance et la sécurité du service informatique, tout en permettant à l’entreprise de se concentrer sur son cœur de métier.

Types d’infogérance : partielle et totale

Il existe principalement deux types d’infogérance : partielle et totale.

  • Infogérance partielle : l’entreprise externalise certains composants de son système d’information, comme le support technique, la maintenance, ou l’hébergement.
  • Infogérance totale : le prestataire prend en charge l’ensemble du système informatique de l’entreprise, offrant un service complet qui inclut tous les aspects de la gestion, de l’exploitation à la sécurité.

L’externalisation des services informatiques, que ce soit partiellement ou dans son intégralité, permet d’accéder à des compétences spécialisées et peut contribuer à une réduction des coûts opérationnels.

Bénéfices de l’infogérance pour les entreprises

L’infogérance représente une stratégie décisive pour les entreprises cherchant à optimiser leurs opérations. Elle offre des avantages tangibles en termes de réduction des coûts, de gain de temps, et d’efficacité renforcée.

Concentration sur le cœur de métier

L’infogérance permet aux entreprises de se concentrer sur leurs activités principales sans se préoccuper des complexités technologiques.

En externalisant la gestion des TI, les ressources internes peuvent être réallouées vers des projets plus stratégiques pour l’entreprise.

Cela se traduit souvent par une amélioration de la productivité et un meilleur alignement avec les objectifs de l’entreprise.

Avantages compétitifs de l’externalisation

L’externalisation via l’infogérance offre un avantage compétitif substantiel.

Les prestataires spécialisés disposent de compétences techniques pointues et d’une connaissance approfondie des dernières tendances en matière de technologie.

Ces partenariats fournissent un accès à des innovations sans les investissements onéreux qui seraient requis pour les développer en interne.

Optimisation des coûts et ressources

L’infogérance est souvent synonyme de réduction des coûts opérationnels et d’investissement.

Elle peut transformer des coûts fixes en coûts variables, offrant ainsi plus de flexibilité à l’entreprise.

Les coûts liés à l’embauche, à la formation et au maintien du personnel IT se trouvent minimisés, tandis que l’efficience et la gestion des ressources sont améliorées.

Choisir entre infogérance partielle ou totale

Lorsqu’une entreprise envisage d’externaliser la gestion de son système informatique, elle se trouve face à deux options principales : l’infogérance partielle et l’infogérance totale.

Ces deux choix comportent des niveaux de service et des implications contractuelles distinctes qui doivent être soigneusement évalués.

Évaluation des besoins spécifiques de l’entreprise

Chaque entreprise possède des besoins uniques qui doivent être clairement identifiés avant de sélectionner un contrat d’infogérance.

L’infogérance partielle est bien adaptée aux organisations désirant maintenir un contrôle interne sur certaines fonctions clés tout en externalisant d’autres tâches.

En revanche, l’infogérance totale s’aligne sur les besoins d’entreprises souhaitant externaliser l’ensemble de leur système informatique pour se concentrer pleinement sur leur cœur de métier.

Comparaison des niveaux de service

Les niveaux de service, ou Service Level Agreements (SLAs), sont cruciaux dans la définition des termes du contrat d’infogérance.

Ils spécifient la qualité et la rapidité des services fournis.

Une infogérance partielle peut impliquer des SLAs distincts pour chaque tâche externalisée, tandis que l’infogérance totale offre un SLA global couvrant tous les aspects de la gestion informatique.

Les entreprises doivent comparer ces SLAs pour aligner les services attendus avec leur niveau de nécessité opérationnelle.

Critères de choix du prestataire

Le choix du prestataire est vital et doit se baser sur plusieurs critères déterminants :

  • expérience dans le domaine,
  • réactivité face aux incidents,
  • qualité des recommandations stratégiques,
  • et capacité d’évolution avec les besoins de l’entreprise.

Que le choix se porte sur une infogérance partielle ou totale, l’entreprise doit s’assurer que le prestataire puisse résolument prendre en charge le niveau requis de services défini dans le contrat.

Le processus d’externalisation

Le processus d’externalisation implique une évaluation rigoureuse des besoins, la mise en œuvre soigneuse de la solution d’infogérance et une gestion continue pour assurer la performance et la sécurité des systèmes informatiques externalisés.

Audit et conseils préalables

Avant d’engager une externalisation, l’entreprise réalise un audit approfondi pour identifier les composantes de son système d’information et évaluer les besoins spécifiques.

En général, ce diagnostic est effectué en collaboration avec un prestataire informatique, qui fournira ensuite des conseils adaptés pour orienter l’entreprise vers une solution d’infogérance totale ou partielle adaptée à sa structure.

Mise en place de l’infogérance

Une fois l’audit et les conseils préalables accomplis, la mise en place de l’infogérance débute.

Cela inclut la sélection d’un prestataire de services compétent, la définition des niveaux de service, et la transition des opérations IT vers le prestataire.

Les accords doivent clairement définir les responsabilités, les attentes et les paramètres de performance pour garantir la qualité du service.

Maintenance et suivi continu

La phase de maintenance comprend des interventions régulières et de la maintenance préventive pour éviter les incidents.

Un suivi continu est essentiel pour s’adapter aux évolutions technologiques et aux besoins changeants de l’entreprise.

Le prestataire de services s’engage à fournir une assistance constante et à mettre en œuvre des processus pour maintenir et améliorer les performances du système d’information externalisé.

Quelques statistiques

L’année précédente, les dépenses mondiales dans le domaine de l’externalisation ont atteint une valeur estimée à 731 milliards de dollars. Ceci démontre l’importance croissante de l’externalisation pour les entreprises à l’échelle globale.

En effet, la majorité des grandes entreprises, représentant 92% des compagnies du G2000, intègrent aujourd’hui l’externalisation informatique dans leurs pratiques d’affaires.

En s’intéressant aux contributions économiques nationales, on observe que près de 9% du PIB des Philippines est généré par l’externalisation des processus d’affaires.

Cette statistique souligne non seulement l’impact économique de l’externalisation sur les pays fournisseurs de services, mais également l’envergure de ces pratiques dans les économies émergentes.

Du côté des petites entreprises, 37% ont recours à l’externalisation pour au moins un de leurs processus d’affaires.

L’externalisation représente donc une approche stratégique clé, même pour les plus petites entités économiques qui cherchent à optimiser leurs opérations.

Quant à la Chine, le secteur de l’externalisation des services observe l’arrivée de plus d’un million de nouveaux employés annuellement.

Ce flux constant de main-d’œuvre qualifiée vient supporter la croissance rapide de l’industrie de l’externalisation dans le pays.

Gérer les risques liés à l’infogérance

Lorsque l’on externalise la gestion du système d’information, il est crucial de mettre en place des mesures efficaces pour gérer les risques de sécurité, de confidentialité et de dépendance.

Sécurité informatique et cybersécurité

La sécurité informatique doit être une priorité pour toute entreprise optant pour l’infogérance.

Il est essentiel de s’assurer que le prestataire choisi dispose de protocoles robustes pour se prémunir contre les cyberattaques.

Les clauses de sécurité doivent être clairement définies dans les contrats pour inclure :

  • Audits réguliers pour évaluer la vulnérabilité du système d’information.
  • Réponse aux incidents pour agir rapidement en cas de cyberattaque.

Gestion des données et confidentialité

La confidentialité des données est un enjeu majeur.

Le prestataire doit garantir la protection des données sensibles grâce à des procédures strictes.

Les entreprises doivent exiger :

  • Une politique de confidentialité claire et conforme aux réglementations.
  • Des engagements sur la non-divulgation des données traitées.

Réduction de la dépendance au prestataire

Pour limiter la dépendance et éviter une perte de contrôle, les entreprises doivent :

  • S’assurer de la transférabilité des services et données en cas de changement de prestataire.
  • Avoir la capacité de reprise en interne en développant des compétences en parallèle de l’infogérance.

Évolutions technologiques et infogérance

Les entreprises font face à un paysage technologique en constante évolution, où l’infogérance joue un rôle de premier plan dans la gestion et l’adaptation à ces changements.

Elle permet aux organisations de bénéficier d’une infrastructure informatique à la pointe grâce à l’externalisation informatique, qu’elle soit partielle ou globale.

Infogérance et cloud computing

L’infogérance et le cloud computing sont étroitement liés.

Avec des solutions cloud, les entreprises externalisent non seulement leur infrastructure informatique mais aussi la gestion et la maintenance de celle-ci.

L’infogérance dans le cloud permet aux entreprises de diminuer les investissements en matériel et d’accéder à des ressources évolutives et à jour, tout en confiant l’expertise technique à des prestataires spécialisés.

En outre, le cloud computing favorise une infogérance globale grâce à sa flexibilité et sa capacité à intégrer les dernières évolutions technologiques sans interruptions majeures.

Adaptation aux nouvelles tendances technologiques

Pour rester compétitives, les entreprises doivent adapter leur infrastructure et solutions informatiques aux nouvelles tendances technologiques.

Cela implique souvent de recourir à l’infogérance pour gérer des solutions complexes et émergentes.

Les prestataires d’infogérance sont équipés pour répondre aux besoins technologiques actuels des entreprises, intégrant de façon transparente de nouvelles options comme l’intelligence artificielle, l’automatisation, les big data et l’Internet des Objets (IoT).

Par leur nature évolutive, ces services permettent aux organisations de rester agiles et de s’adapter rapidement aux changements technologiques sans alourdir leurs structures internes.

Conclusion et prise de décision

La décision d’opter pour une infogérance partielle ou complète est stratégique pour une entreprise.

Elle doit être prise après une évaluation minutieuse des besoins spécifiques de l’entreprise, des objectifs à atteindre et des ressources disponibles.

  • Infogérance partielle :
    • Avantageuse pour les entreprises souhaitant maintenir un contrôle interne sur certains aspects IT.
    • Permet une externalisation ciblée de tâches spécifiques.
  • Infogérance complète :
    • Convient aux entreprises recherchant une solution clé en main pour gérer l’intégralité de leur infrastructure IT.
    • Offre une approche globale qui peut s’avérer plus simple à gérer à long terme.

Les dirigeants doivent peser les avantages selon leur contexte.

Une entreprise qui cherche à se recentrer sur son cœur de métier pourrait préférer une infogérance complète pour alléger ses charges internes.

En revanche, une entreprise avec des compétences IT solides internes peut tendre vers une solution d’infogérance partielle pour optimiser certains processus sans perdre sa mainmise sur des éléments essentiels.

Il est primordial que la solution adaptée soit alignée avec l’effet recherché, que ce soit en termes de coût, d’efficacité opérationnelle ou de sécurité.

Les leaders doivent considérer cette décision comme fondamentale dans la gouvernance et l’évolution de leur entreprise.

FAQ

Quels sont les avantages de l’infogérance pour une entreprise ?

L’infogérance offre aux entreprises une gestion optimisée de leur système d’information.
Elle permet une réduction des coûts opérationnels, une meilleure allocation des ressources internes et une expertise technique spécialisée.

Quels sont les différents types d’infogérance ?

Il existe plusieurs types d’infogérance, notamment l’infogérance totale où l’intégralité du système d’information est gérée par un prestataire externe, et l’infogérance partielle qui cible des composants spécifiques tels que les serveurs, les bases de données ou les applications.

Comment fonctionne le système d’information dans une entreprise ?

Le système d’information dans une entreprise collecte, stocke, traite et distribue des informations essentielles aux opérations quotidiennes et à la prise de décision. Son bon fonctionnement est vital pour l’efficacité opérationnelle.

Comment le système d’information améliore-t-il la performance des entreprises ?

Un système d’information bien géré améliore la performance des entreprises en facilitant l’accès à l’information, en accélérant les processus de travail, en fournissant des analyses de données précises pour des décisions stratégiques et en soutenant une communication interne et externe efficace.

Quels critères sont à considérer lors du choix d’un prestataire d’infogérance ?

Lors du choix d’un prestataire d’infogérance, une entreprise devrait évaluer l’expertise technique du fournisseur, ses références dans l’industrie, la qualité de son support client, sa capacité à évoluer avec les besoins de l’entreprise et la transparence de ses pratiques de sécurité.

Quels sont les risques associés à l’externalisation de la gestion du système d’information ?

Les risques liés à l’externalisation incluent la perte de contrôle sur certains aspects du système d’information.
Ils incluent également la dépendance envers le fournisseur d’infogérance, les enjeux de confidentialité des données et la nécessité de garantir la continuité en cas de rupture du service fourni.

Pour aller plus loin
Demander un devis gratuit

Remplissez le formulaire de demande de devis, nos équipes vous répondront dans les meilleurs délais.​

Maintenance-informatique-préventive-qu-est-ce-que-c-est
Informatique
Maintenance informatique préventive : qu’est-ce que c’est ?

La maintenance informatique préventive est une stratégie cruciale pour les entreprises qui reposent fortement sur l’informatique pour leurs opérations quotidiennes. Elle consiste en une série

En savoir plus »
Maintenance-informatique-évolutive-qu-est-ce-que-c-est
Informatique
Maintenance informatique évolutive : qu’est-ce que c’est ?

La maintenance informatique évolutive est une pratique essentielle pour les entreprises soucieuses de pérenniser et d’optimiser leurs systèmes d’information. Elle consiste à mettre régulièrement à

En savoir plus »
Maintenance-informatique-curative-qu-est-ce-que-c-est
Informatique
Maintenance informatique curative : qu’est-ce que c’est ?

La maintenance informatique curative se réfère aux actions menées pour réparer et restaurer le bon fonctionnement d’un système informatique après une défaillance ou une panne.

En savoir plus »
Le-déroulé-d-un-audit-de-d-infrastructure-informatique
Informatique
Le déroulé d’un audit d’infrastructure informatique

Un audit d’infrastructure informatique représente une évaluation systématique et détaillée des systèmes informatiques d’une entreprise. Cette procédure méthodique permet d’examiner si l’infrastructure en place est

En savoir plus »
Demander un devis gratuit

Nos équipes vous répondront dans les meilleurs délais.​