logo ami cybersecurite

DNS Spoofing : comprendre et prévenir les attaques de détournement

Sommaires

Le DNS Spoofing est une technique de cyberattaque qui exploite des vulnérabilités dans le système de noms de domaine (DNS) pour rediriger le trafic Internet vers des sites web frauduleux. Cette tactique est dangereuse car elle peut se faire à l’insu de l’utilisateur, et souvent, les sites contrefaits sont suffisamment convaincants pour tromper les victimes, les amenant à divulguer des informations personnelles ou confidentielles. Comprendre le DNS Spoofing et sa mécanique est crucial pour mettre en place les mesures de protection nécessaires.

À lire sur le même sujet : Les types de cyberattaques

L’usurpation d’identité de DNS peut prendre différentes formes, telles que l’empoisonnement du cache DNS, où les informations fausses sont insérées dans le cache d’un serveur DNS. La sécurité du DNS est une composante majeure de la sûreté sur Internet, et comprendre les faiblesses du système et comment elles peuvent être exploitées est un pas essentiel dans la protection contre de telles attaques. Les protocoles et extensions de sécurité, tels que DNSSEC, visent à apporter des réponses à ces problèmes de sécurité, mais requièrent une mise en œuvre rigoureuse.

Les points clés

  • Le DNS Spoofing est une attaque qui manipule le DNS pour rediriger les utilisateurs vers de faux sites web.
  • Comprendre les vulnérabilités du DNS est nécessaire pour se défendre contre l’usurpation d’identité de DNS.
  • Des protocoles de sécurité DNS existent pour protéger contre de telles attaques.

Fondamentaux de DNS

Le DNS, ou Domain Name System, est un composant fondamental de l’internet, responsable de la traduction des noms de domaine compréhensibles par l’humain en adresses IP numériques que les machines peuvent interpréter. Cette section explore les éléments essentiels qui constituent ce système complexe et critique.

Qu’est-ce que le DNS?

Le DNS est un annuaire pour internet. Comme un annuaire téléphonique qui associe le nom d’une personne à son numéro de téléphone, le DNS associe les noms de domaine aux adresses IP, permettant ainsi la navigation sur internet sans nécessiter la mémorisation de séquences numériques complexes correspondant à chaque site web.

Comment fonctionne le DNS?

Lorsqu’un utilisateur souhaite accéder à un site web, une requête DNS est envoyée à un serveur DNS pour résoudre le nom de domaine en adresse IP. Ce processus s’appelle la résolution de noms et implique plusieurs serveurs, incluant le resolver DNSserveurs racineserveurs TLD (Top-Level Domain) et serveurs d’autorité.

Rôle des serveurs DNS

Les serveurs DNS jouent le rôle de traducteurs entre les noms de domaine et les adresses IP. Ils sont répartis globalement et travaillent en coopération pour assurer que les requêtes des utilisateurs aboutissent à la bonne destination, ce qui est crucial pour maintenir la structure de l’internet fonctionnelle et efficace.

Résolution de noms de domaine

La résolution de noms de domaine est un processus en plusieurs étapes qui commence par une requête depuis un appareil de l’utilisateur vers un resolver DNS. De là, il peut être nécessaire de consulter plusieurs serveurs DNS pour trouver l’adresse IP correspondante, souvent mémorisée dans le DNS caching pour accélérer les requêtes futures.

DNS et adresses IP

Les adresses IP sont l’équivalent numérique des noms de domaine et sont utilisées pour acheminer le trafic DNS et autres données à travers internet. Le DNS maintient un registre de DNS records qui contient ces correspondances pour assurer que les requêtes DNS sont résolues correctement et efficacement, résultant en une connexion réussie entre l’utilisateur et le serveur de destination.

À lire sur le même sujet : Comment se protéger contre les attaques DNS ?

Concept de Spoofing DNS

Le Spoofing DNS est une attaque qui manipule le système de noms de domaine (DNS) pour rediriger les utilisateurs vers des sites frauduleux. Cette pratique dangereuse profite des vulnérabilités au sein du système DNS pour tromper et rediriger les victimes.

Définition du Spoofing DNS

Le Spoofing DNS, ou usurpation DNS, est une technique utilisée par des attaquants pour induire en erreur les systèmes de résolution DNS. En trafiquant les réponses du DNS, les attaquants peuvent rediriger les utilisateurs vers un site falsifié, souvent dans l’intention de collecter des informations sensibles ou de diffuser du malware.

Méthodes de Spoofing DNS

Les méthodes utilisées pour le Spoofing DNS sont multiples et exploitent différentes vulnérabilités. Les attaquants peuvent intercepter la communication entre l’utilisateur et le serveur DNS ou attaquer directement les serveurs DNS pour injecter des données corrompues dans le cache, ce qui est connu sous le nom de DNS Cache Poisoning.

DNS Cache Poisoning

L’empoisonnement du cache DNS, ou DNS Cache Poisoning, survient lorsque des données incorrectes sont introduites dans le cache DNS d’un résolveur. Cela provoque le renvoi de réponses frauduleuses pour les requêtes subséquentes, menant les utilisateurs vers des destinations contrôlées par les attaquants sans que ces derniers ne s’en rendent compte.

Conséquences du Spoofing DNS

Les conséquences d’un Spoofing DNS peuvent être graves, comme le phishing, l’espionnage industriel ou même le hijacking de serveur. Le Spoofing DNS peut également augmenter la probabilité d’autres formes d’attaques, rendant les victimes plus vulnérables à un éventuel foraging de données sensibles.

Dans l’écosystème complexe et interconnecté du DNS, la sécurité de chaque élément influe sur la sûreté de l’ensemble. Le Spoofing DNS en est une parfaite illustration, soulignant l’importance de la vigilance et de la protection contre ces menaces numériques persistantes.

Sécurité et Vulnérabilités

La sécurité du système de noms de domaine (DNS) est cruciale car elle est souvent ciblée par des cyberattaques, compromettant ainsi la confidentialité, l’intégrité et la disponibilité des données sensibles. Les vulnérabilités existantes et les méthodes d’attaque sont multiples, nécessitant des stratégies de prévention avancées.

Préoccupations de sécurité liées au DNS

Le DNS est un composant essentiel de l’infrastructure Internet, facilitant la résolution d’adresses IP en noms de domaine. Cependant, l’absence de vérification d’intégrité originale dans le protocole DNS le rend vulnérable aux attaques, mettant en péril des informations sensibles telles que les données bancaires ou les numéros de carte de créditLe DNS est instrumental dans la mise en place de connexions sécurisées, notamment à travers l’usage de TLS/SSL pour le cryptage du trafic DNS.

Types de vulnérabilités DNS

Il existe plusieurs types de vulnérabilités dans les systèmes DNS, incluant les configuration inadéquates et les failles logicielles. Ces vulnérabilités peuvent être exploitées pour mener des attaques par empoisonnement de cache DNS (DNS poisoning), des attaques de phishing, ou installer des logiciels malveillantsDNSSEC offre une couche de sécurité supplémentaire en apportant de l’authentification et de l’intégrité des données DNS, mais il n’est pas encore universellement déployé.

Attaques par Spoofing DNS

Les attaques par spoofing DNS se produisent lorsque des acteurs malveillants redirigent le trafic destiné à un site légitime vers un serveur malveillant sous leur contrôle. Cette technique est souvent utilisée pour mener des attaques de phishing afin de dérober des mots de passe ou de l’information sensible. Ces attaques peuvent également servir à la censure ou à compromettre l’intégrité des données.

Prévention des attaques de Spoofing DNS

Pour prévenir les attaques de spoofing DNS, il est recommandé d’utiliser un DNSSEC pour authentifier les données DNS et s’assurer de leur intégrité. De plus, la mise en œuvre de DNS sécurisé avec des protocoles tels que TLS et SSL permet de crypter le trafic DNS, réduisant ainsi les risques d’interception ou de manipulation.

La sensibilisation et le renforcement des procédures de sécurité, comme la validation à deux facteurs pour les mots de passe, sont également essentiels pour protéger les utilisateurs contre les attaques de phishing.

Protocoles et Extensions de Sécurité

Pour sécuriser les transactions DNS et protéger contre les attaques telles que le DNS spoofing, plusieurs protocoles et extensions ont été élaborés. Ils jouent un rôle crucial dans la vérification de l’authenticité des données DNS et la sécurisation de la communication entre les clients et les serveurs.

DNSSEC

Le DNS Security Extensions (DNSSEC) améliore la sécurité des échanges d’informations sur le réseau Internet en apportant une couche de vérification de l’authenticité.

Il fonctionne grâce à un système de signature numérique basé sur des clés cryptographiques qui assure que les réponses DNS proviennent de la source attendue et n’ont pas été modifiées en transit. DNSSEC utilise notamment des protocoles tels que UDP et TCP pour transmettre ses signatures cryptographiques.

DNSCrypt

DNSCrypt est un protocole visant à chiffrer le trafic DNS entre l’utilisateur et les serveurs DNS. Il sert à prévenir les écoutes passives et le trafic d’analyse qui pourraient compromettre la confidentialité des requêtes DNS. Ce protocole assure que les interactions avec le logiciel DNS sont sécurisées et que les données échangées sont chiffrées à l’aide de TLS/SSL.

Protocoles sécurisés: HTTPS

HTTPS (Hypertext Transfer Protocol Secure) est un protocole de communication Internet qui protège l’intégrité et la confidentialité des données entre l’ordinateur de l’utilisateur et le site.

Ce protocole utilise TLS/SSL pour chiffrer les requêtes et les réponses, ce qui aide à sécuriser les données contre le man-in-the-middle attacks et le DNS spoofing.

Virtual Private Network (VPN)

Une Virtual Private Network (VPN) établit une connexion sécurisée et cryptée, souvent désignée comme un tunnel, entre l’appareil d’un utilisateur et le réseau Internet. Elle utilise IPsec ou d’autres méthodes de chiffrement pour assurer que les données envoyées sur cette connexion sont inaccessibles et illisibles par des tiers. Les VPN aident à protéger contre les attaques en sécurisant non seulement les requêtes DNS mais également l’ensemble du trafic réseau.

Mesures de Protection

Pour préserver l’intégrité des activités en ligne, il est impératif de mettre en place des mesures de protection robustes contre le DNS spoofing. Cette section détaille les méthodes de sécurisation qui peuvent être appliquées à différents niveaux pour sauvegarder la fiabilité des correspondances entre les noms de domaine et les adresses IP.

Sécurisation des serveurs DNS

Les serveurs DNS jouent un rôle crucial dans le processus de translation des noms de domaine en adresses IP. Afin d’éviter le DNS spoofing, les serveurs doivent régulièrement subir des mises à jour pour éliminer les vulnérabilités et les failles de sécurité.

  • DNSSEC : L’adoption du système d’extensions de sécurité du Domain Name System (DNSSEC) est essentielle pour vérifier l’authenticité des réponses DNS avec des signatures cryptographiques.
  • TTL Réduit : Le paramétrage d’un Time-to-Live (TTL) bas minimise le temps pendant lequel les informations sont stockées dans le DNS cache, limitant ainsi les risques liés au caching d’informations corrompues.

Pratiques de sécurisation client

Du côté client, des mesures proactives doivent être prises pour empêcher le DNS spoofing.

  • Systèmes d’exploitation: Les utilisateurs doivent veiller à ce que leur système d’exploitation soit toujours à jour pour se protéger des dernières techniques de DNS poisoning attacks.
  • VPN: L’utilisation d’un réseau privé virtuel (VPN) peut fournir une couche supplémentaire de sécurité en cryptant le trafic et en cachant l’adresse IP réelle des utilisateurs.

Solutions de prévention du DNS Spoofing

Pour combattre efficacement le DNS spoofing, une multitude de solutions sont mises en oeuvre par diverses entités, telles que les gouvernements, les fournisseurs de services Internet (ISP) et les concepteurs de routeurs.

  • Certificats SSL : L’application de certificats SSL sur les sites web assure un cryptage end-to-end, empêchant ainsi le hijacking de serveurs.
  • Serveurs faisant autorité : Les serveurs DNS faisant autorité doivent être correctement sécurisés pour prévenir toute forme de pharming ou d’altération des enregistrements DNS.

Impacts et Conséquences Globales

La falsification DNS a des répercussions notables sur l’intégrité du trafic internet, affectant à la fois des individus et des entités à travers le monde, allant des opérations de censure menées par les gouvernements à des attaques perturbant les activités commerciales.

Rôle du DNS dans la censure globale

Le système de noms de domaine (DNS) est souvent utilisé comme un instrument de censure par différents gouvernements. En manipulant les réponses DNS, des autorités peuvent bloquer l’accès à des sites spécifiques, restreignant l’information et la liberté d’expression.

Cela induit des filtrages par des fournisseurs de services Internet (ISP) qui redirigent sciemment les utilisateurs vers des sites contrefaits ou des pages d’avertissement.

Utilisation gouvernementale et Restrictions

Certains gouvernements mettent en œuvre des restrictions sur le DNS pour en exercer un contrôle plus rigoureux. Ils peuvent intercepter les requêtes DNS et diriger les utilisateurs vers des sites qu’ils supervisent ou approuvent, pratiquant ainsi une forme de censure DNS.

De telles mesures peuvent également viser à protéger contre des attaques de phishing ou d’hameçonnage, bien que souvent, elles servent à surveiller et à restreindre le flux d’informations.

Incidence sur les individus et les entreprises

Les conséquences de la falsification DNS sur les particuliers et les entreprises sont profondes. Les attaquants peuvent détourner les utilisateurs vers des sites malveillants, où des logiciels de rançon (ransomware) ou des programmes espions peuvent être installés.

Ces attaques peuvent se présenter sous diverses formes, incluant le phishing et le spear phishing, et avoir pour conséquence des DDoS (attaques par déni de service distribué), perturbant les opérations commerciales et entraînant des pertes financières importantes.

FAQ

Comment peut-on prévenir l’usurpation DNS ?

La prévention de l’usurpation DNS est possible en adoptant des mesures telles que l’utilisation du protocole DNSSEC pour authentifier les réponses DNS, le renforcement de la sécurité des caches DNS et la mise à jour régulière des logiciels de système de noms de domaine.

Quelles sont les conséquences potentielles d’une attaque par usurpation DNS ?

Les attaques par usurpation DNS peuvent entraîner des redirections de trafic vers des sites malveillants, le vol d’informations sensibles, la distribution de logiciels malveillants et des incidents de sécurité majeurs pour les entreprises et les utilisateurs individuels.

De quelle manière l’usurpation DNS diffère-t-elle du phishing ?

L’usurpation DNS s’effectue au niveau du serveur, redirigeant les utilisateurs vers de faux sites sans leur intervention, tandis que le phishing se base sur la tromperie des utilisateurs pour qu’ils fournissent volontairement des informations sensibles, souvent via des emails frauduleux ou des faux sites web.

Quels sont les mécanismes derrière une attaque d’usurpation DNS ?

Une attaque par usurpation DNS implique généralement la corruption du cache DNS ou la manipulation des réponses DNS pour rediriger les utilisateurs vers des serveurs contrôlés par l’attaquant par le biais de tactiques comme le DNS Cache Poisoning ou le DNS ID Spoofing.

Comment détecter une attaque par usurpation DNS sur un réseau ?

La détection d’une attaque par usurpation DNS repose sur des outils d’analyse de trafic réseaux et des vérifications de l’intégrité des réponses DNS, à la recherche d’activités inhabituelles qui pourraient indiquer une manipulation des requêtes ou réponses DNS.

Quelles mesures les administrateurs système peuvent-ils prendre pour sécuriser les serveurs DNS contre l’usurpation ?

Les administrateurs système peuvent sécuriser les serveurs DNS en déployant des solutions de sécurité DNS telles que DNSSEC, en configurant des politiques de sécurité strictes, en surveillant le trafic réseau et en maintenant à jour les systèmes avec les derniers patches de sécurité.

Pour aller plus loin
Protégez votre votre entreprise

Sécurisez maintenant votre entreprise des intrusions informatiques et travaillez l’esprit tranquille.

Définition-SASE-Secure-Access-Service-Edge
Cybersecurité
Qu’est-ce que SASE (Secure Access Service Edge) ?

SASE, ou Secure Access Service Edge, est un modèle d’architecture de réseau innovant conçu pour répondre aux exigences de connectivité et de sécurité des entreprises

En savoir plus »
Définition-attaque-XSS
Cybersecurité
Qu’est-ce qu’une attaque XSS ?

Une attaque XSS, abréviation de Cross-Site Scripting, est un vecteur d’attaque courant dans lequel des acteurs malveillants injectent du code malicieux, généralement sous la forme

En savoir plus »
Attaques-par-drive-by-download
Cybersecurité
Qu’est-ce qu’une attaque par drive-by download ?

Les attaques par “drive-by download” représentent une menace significative pour la sécurité des utilisateurs sur internet. Elles se déroulent lorsqu’un utilisateur visite un site web

En savoir plus »
définition-une-attaque-de-whaling
Cybersecurité
Qu’est-ce qu’une attaque par whaling ?

Les attaques de whaling sont une forme de cybersécurité menaçante et ciblée qui vise les hauts dirigeants d’entreprise. Ce type d’attaque est réalisé en usurpant

En savoir plus »
Nous protégeons leurs infrastructures
5/5
Un besoin en cybersécurité ?

N’hésitez pas à nous contacter. Nos équipes vous répondront dans les meilleurs délais.​